Comment éviter les conflits avec sa nounou

Comment eviter les conflits avec sa nounouLes relations avec la nounou qui garde les enfants peuvent très vite se détériorer, mais si vous avez la chance de trouver la perle rare, vous risquez quand même de connaitre des moments de tension.

Comment gérer les désaccords avec votre assistantes maternelles ? Voici quelques conseils qui pourraient vous être utiles.

Dans toutes situations conflictuelles, il convient de commencer par prendre du recul, et d’analyser la situation, prendre l’avis des autres peut aussi se révéler instructif.

Parler

  1. Avec l’enfant

Prenez le temps d‘observer votre enfant, et de comprendre ce qu’il essaye de vous dire, s’il affirme des choses et se plaint, posez-lui des questions simples sur le déroulement de sa journée.

Faites attention à ce que disent les enfants, leur perception est différente de la nôtre, cela ne veut pas dire que ce sont des menteurs, tout simplement qu’ils ne voient pas les choses comme nous. D’où l’importance de vraiment écouter ce qu’ils disent.

  1. Avec l’entourage

Les enfants nous connaissent et savent sur quel point appuyer pour nous faire culpabiliser. Il est donc nécessaire de prendre un peu de recul, et de parler avec les autres acteurs de la vie de l’enfant, ses camarades, votre conjoint(e), les autres parents dont les enfants vont chez la même nounou etc…

  1. Avec la nounou

Les conflits peuvent naître de conceptions différentes, mais aussi du manque de compréhension, et de dialogue. Essayez de comprendre et de parler avec l’assistante maternelle du point de désaccord. Les inquiétudes sont légitimes, les assistantes maternelles sont en général, elles aussi, des parents, expliquez vos habitudes, et ce que vous désirez pour votre enfant, dès le départ, cela pourrait éviter des désaccords par la suite.

Sanctionner

Il est important de toujours essayer d’épuiser toutes voies amiables avant de décider d’une sanction à l’encontre de votre assistante maternelle.

Mia si une faute est révélée, votre qualité d’employeur vous permet de sanctionner l’assistante maternelle, par exemple, en cas de punitions trop sévères ou trop répétées, vous avez le droit de sanctionner.

Dans le cadre et les limites imposées par la loi, bien-sûr. C’est une possibilité inscrite dans le code de l’action social et des familles à l’article R422-20, vous pouvez soit :

  • Donner un avertissement
  • Donner un blâme.

Vérifier

  1. Avec la PMI

Le mandat des centres de protection maternelle infantile est de contrôler les assistantes maternelles, de manière à vérifier comment les enfants sont accueillis, par elles, et si toutes les conditions de l’agrément sont respectées.

Si des questions et des inquiétudes sont justifiées sur des points tels que l’hygiène, la sécurité, ou les méthodes de l’assistante maternelle, la PMI de votre lieu d’habitation devrait être en mesure  de vous écouter.

Préférez l’envoi d’une lettre pour faire connaître vos demandes. Nous insistons sur le fait que tout objet de discorde doit être confirmé par des faits, ne vous avancez pas sans preuve.

  1. Avec le RAM

Le RAM est chargé d’apporter son aide aux parents quand il s’agit de démarches administratives ayant rapport avec l’embauche d’une assistante maternelle, ils aident aussi à comprendre le statut, les droits et les devoirs d’un employeur.

C’est un service gratuit, qui saura vous accompagner dans toutes les démarches et actions relatives à votre rapport avec votre assistante maternelle.

  1. Avec le Conseil Général

Si vous avez des inquiétudes sur l’intégrité physique, ou la sécurité de votre enfant, vous pouvez vous adresser par courrier au Conseil général de votre domicile, par lettre recommandée.

Licencier

Si les conflits persistent, et que toutes tentatives pour arranger la situation demeurent infructueuses, si vous craignez pour la sécurité de votre enfant,  vous pouvez décider de ne plus confier votre enfant à la nounou.

C’est une décision qui ne peut intervenir que pour un contrat signé depuis au moins trois mois. Au cas où l’enfant cesse d’aller chez sa nourrice, le contrat est rompu.

Le motif de rupture du contrat doit être circonstancié, donc basé sur des faits réels, le motif ne peut être illicite ou abusif.

Vous êtes dans l’obligation de notifier l’assistante sociale de votre décision par un courrier recommandé une fois que votre décision est prise. Vous avez aussi l’obligation de donner un préavis, sauf en cas de faute grave ou lourde.

La durée du temps de préavis dépend de la longueur du contrat signé avec votre nounou.

  • Jusqu’à un an d’ancienneté, vous devez accorder quinze jours de préavis
  • Pour plus d’un an d’ancienneté, vous accorderez un mois de préavis

Vous avez néanmoins le choix de ne pas accorder de préavis à votre assistante maternelle, mais cela vous coûtera un montant correspondant au salaire qu’elle aurait dû percevoir.

Voici comment est calculé le montant de l’indemnité de fin de contrat.

  • Indemnité de rupture de contrat (ne concerne pas la rupture pour faute grave et pour une ancienneté supérieur à un an) le montant correspond à 1/20e des salaires perçus pendant la durée du contrat.
  • Indemnité compensatrice : qui correspond aux congés payés dus.

Leave a reply