Assistantes maternelles en colère !

Relation assistante maternelle et parentsLes assistantes maternelles de la Crau sont en colère et elles le font savoir. C’est au cours d’une réunion d’information qu’elles ont décidé de faire part de leurs revendications concernant les nombreux problèmes qui existent dans la profession.

C’est la présidente de l’association les Crau Mignons qui a réuni les assistantes maternelles agrées de la région de la Crau, pour faire un point sur la profession, et entre autres, le statut professionnel, et juridique.

Ont été aussi abordés, les devoirs des nounous en tant que professionnelles de la petite enfance, qui s’apparentent de plus en plus à une fonction éducative.

Les droits de l’assistante.

Le statut de l’assistance est celui d’une salariée par les parents, mais dont la profession est placée directement sous l’égide de la Protection Maternelle Infantile, et le Département. L’assistante maternelle est soumise aux obligations et aux règles de la collectivité.

Elle peut exercer son travail à son domicile ou auprès d’une maison d’assistante maternelle (MAM). elle répond à la PMI qui fait un suivit de ses activités, et dont le rôle est de s’assurer qu’elle respecte les textes en vigueur et relatifs à sa profession.

Mais autant que des devoirs, l’assistante maternelle a aussi des droits, c’est sur ce dernier point que les assistantes maternelles présentes lors dela réunion, ont tenu à faire entendre leurs voix, et à affirmer leur colère au vu du manque de respect de la charte.

Vexation, pression, et annulation des agréments.

Selon les assistantes maternelles, la charte n’est pas respectée par l’ensemble des professions connexes, telles que les puéricultrices, elles dénoncent également, les différences de traitement, entre communes.

Un épais dossier contenant les doléances et les plaintes des assistantes maternelles a été déposé au conseil départemental, afin de voir la charte respectée, on trouve dans ce dossier beaucoup de plaintes pour vexations, pressions et retraits arbitraire des agréments. Même si le but de l’association est d’arriver à un accord, le conflit est jusqu’ici irrésolu.

Leave a reply