Assistantes maternelles et RAM dans le Nord.

am_15Marie Vandebeulque est en charge de plus de cent assistantes maternelles dans les dix-huit communes de la communauté de communes du canton de Fauquembergues.

Sur les cent dix assistantes maternelles dénombrées dans les dix-huit communes que compte la CCCF, quatre-vingts seulement, sont informées de l’existence des deux lieux de rencontre implantés sur le territoire, et quarante d’entre elles disent les fréquenter de manière régulière.

 Le RAM travaille en partenariat avec le Département, la CAF, et de nombreuses associations.

M. Vandebeulque s’emploie à gérer les relations entre les parents et les assistantes maternelles, ainsi que les enfants jusqu’à l’âge de 6 ans.

Elle accompagne les assistantes maternelles dans leur quotidien, elle apporte aussi un soutien qui vise à valoriser leur profession.

Les assistantes maternelles ne sont pas des baby-sitters, elles ont besoin d’être mises au courant du code du travail, de leurs devoirs, et obligations, ainsi que de leurs droits, il est aussi important selon M.

Vandebeulque, d’insister sur les rapports qu’entretiennent les parents et les assistantes maternelles, car les parents sont les employeurs.

Un lieu conçut pour aider.

Les RAM sont faits pour permettre l’échange et tisser des liens sociaux, pour que les personnes ne se sentent pas isolées. Le rôle assigné à M.

Vandebeulque est d’identifier les besoins à la fois des parents et des nounous. Bien que son rôle soit primordial dans les relations parfois difficiles entre parents et assistantes maternelles, le RAM n’est pas une administration, les personnes sont appelées à participer sur la base du bénévolat.

A intervalles réguliers, les assistantes maternelles sont réunies pour parler de leur quotidien avec les enfants, mais aussi avec les parents, des problèmes rencontrés, des techniques de communication, etc..M.

Vandebeulque en profite alors pour les écouter, les accompagner, et leur apporter une approche professionnelle de leur métier.

Pour les enfants, l’organisation de baby gym deux fois par semaine sur chaque site, l’éveil musical ou encore les ateliers créatifs, permettent de donner aux touts petits, un éventail d’activités propices à leurs developpement. Il n’en faut pas plus pour aider l’enfant à découvrir son environnement.

Leave a reply