Un RPAM itinérant voit le jour

rpam-aa33Sous l’impulsion des pouvoirs publics, la Haute vallée de l’Ognon va enfin avoir son RPAM (Relais Parents Assistantes Maternelles).

Les deux com-com vont collaborer pour créer ensemble un service mutualisé itinérant dont le rôle sera d’assurer la permanence dans les neuf communes de la région.

Le directeur de la CAF, Denis Schmitt applaudit  l’initiative tout en admettant que cela n’est pas encore assez répandu. En ce qui le concerne, le sujet de la petite enfance est un sujet fédérateur, qui permet souvent à tout le monde de travailler ensemble dans une certaine harmonie.

Mais qu’est-ce qu’un RPAM ? C’est une assistance ouverte aux parents et aux assistantes maternelles. C’est un endroit où collecter le plus d’informations possible pour les premiers, tandis qu’il est pour les dernières, un lieu d’écoute.

Et pour les assistantes maternelles qui exercent dans les villages et à qui il arrive parfois de se sentir isolé.

Frderic Debely, vice-président du Pays de Lure, souligne l’utilité de la structure, pour les deux acteurs, il ajoute aussi que cette création répond à l’accroissement du nombre d’assistantes maternelles, qui est un métier en plein développement.

C’est à Anicée Bertinelli qu’incombe la tâche de faire fonctionner le relais, au sein des villages dans lesquels il s’arrêtera.

Sa mission est d’animer des ateliers pour les assistantes maternelles et les enfants dont elles s’occupent. Le RPAM fait donc aussi office de lieu de socialisation pour les bambins.

Elle explique que les ateliers devraient permettre aux assistantes maternelles d’améliorer l’accueil. Elles auront la possibilité d’échanger au cours des réunions et des formations dispensées par la RPAM.

Le pays de Lure possède 225 assistantes maternelles recensées. 61 d’entre elles habitent la Haute vallée de l’Ognon.

Elles étaient dans le passé, obligées d’aller à Lure pour une question, ou pour rencontrer d’autres assistantes maternelles. Cela ne sera plus le cas, avec le nouveau RPAM, dont l’itinéraire est d’ailleurs déjà arrangé.

Leave a reply